Qu'est-ce que La Contrée en montagnes dans Bellechasse?

 

C'est un organisme à but non lucratif (OBNL) dont le projet de territoire peut être qualifié d'expérimental au Québec.

Par le biais d'une gouvernance territoriale partagée, 4 municipalités dévitalisées ont fait le choix de se développer ensemble tout en respectant leurs couleurs locales et en valorisant leur culture rurale dans un cadre de développement durable.

Un projet novateur au Québec puisqu'il demande un changement de mentalité majeur dont la clé est la préoccupation du développement des municipalités voisines pour le bien collectif.

Le défi majeur : abaisser les guerres de clocher pour se compléter et s'entraider plutôt que se concurrencer!

 

Naissance du projet

Des difficultés qui affaiblissent les quatre municipalités


 

  • diminution de la population: 36% entre 1961 et 2011
  • vieillissement très important de la po​pulation
  • diminution du nombre d’élève à l’école
  • 43% de la population sous-scolarisée
  • exode des jeunes et des ainés vers la ville
  • perte de commerces et de services de proximité
  • climat social fragile
  • diminution de l’implication ; peu de personnes pour reprendre des entreprises ou s’engager dans le bénévolat
  • capacité financière limitée des municipalités
  • les richesses et beautés de ces milieux sont peu mises en valeur

 

Un constat très clair


Malgré tous les efforts que font ces municipalités chacune de leurs cotés, elles ne parviennent pas à surmonter leurs difficultés et s'essouflent.

 

Une solution venue de France


La découverte du concept d’«intercommunalité» française est le déclic qui fait naître le projet. Bien ancré en France, il se définit par une préoccupation mutuelle du développement des autres communautés.

L'objectif de l'intercommunalité vise donc à ce que les municipalités se complètent au lieu de se concurrencer.

En effet, si les quatre municipalités parviennent à intensifier leurs relations, à rassembler leurs forces respectives, à partager leurs expertises et mettre en commun leurs ressources, elles augmenteront leur capacité à se développer et à initier des projets pour le bien commun.

Et puis maintenant...


Qui va gérer ce projet commun?

Les quatre municipalités ensemble...c'est la gouvernance territoriale partagée!

Fait-on du développement comme avant?  

Il faut faire autrement! Il faut prendre en compte désormais tous les aspects qui influencent la qualité de vie des habitants de la Contrée (milieu de vie, niveau de vie et mode de vie)...c'est le développement durable!