Gouvernance

Fusion municipale : Non!      Gouvernance territoriale partagée : Oui!


 Contrée en montagnes

Le concept d’intercommunalité française et l’intensification des relations entre les communautés visent à augmenter les capacités de celles-ci à se développer.

Cependant, pour y parvenir, un changement de mentalité est nécessaire. Il faut revoir non seulement les fondements de l'interaction des citoyens à l'intérieur même de la collectivité mais aussi celle avec les autres communautés : se compléter au lieu de se concurrencer. En somme, supprimer «l'esprit de clocher» sans perdre son identité locale.

Cette nouvelle façon de se développer, c’est « la gouvernance territoriale partagée ».

Il ne s’agit pas de fusion municipale.

Il s’agit de créer un nouveau type de gouvernance du territoire permettant à chacune des quatre municipalités de s’épanouir en gardant leur identité propre, mais en partageant leurs savoirs, leurs réussites et leurs expériences pour un développement mutuel et transparent.

 

Un comité de gouvernance, pourquoi faire exactement?


Créé dès les débuts du projet,en 2009, le comité de gouvernance a comme rôles de:​

  • doter le territoire d’une vision commune ;
  • mettre en œuvre le projet de territoire ;
  • mobiliser les citoyens ;
  • d’assurer la pérennisation de la gouvernance territoriale partagée.

 

Qui est représenté sur ce comité?


 
Ce comité est composé d’un maire, d’un bénévole du développement, d’au moins un citoyen engagé de chaque municipalité et d’une personne représentante de la MRC de Bellechasse. Les 13 personnes qui le composent se rencontrent une fois par mois.